Hyo-Joo Lee / BEETHOVEN, Concerto pour piano en mi bémol majeur op. 73 Agrandir l'image

Hyo Joo Lee (piano)

Beethoven / Concerto op. 73

LDV218

Nouveauté

Hyo-Joo Lee s’attaque avec brio à deux monuments de la littérature romantique : une entreprise ambitieuse.

Plus de détails

15,00 €

+ En savoir plus

On peut ici juger de cette maîtrise, qui transparaît de bout en bout.

Son Beethoven est bien conduit, construit de manière très classique : la soliste y est portée par un très beau Musikkollegium sous la direction de son chef Douglas Boyd et l’ensemble rend hommage à une partition démesurée.
Quant au Schumann, ébouriffante suite de danses et d’épisodes reflétant l’âme romantique, espiègle et inquiète du jeune compositeur, il apparaît ici plein de fraîcheur et d’aisance, convaincant l’auditeur de bout en bout.

+ Playlist

+ Détails CD

Ludwig von Beethoven
Concerto pour piano en mi bémol majeur opus 73

Robert Schumann
Davidsbündlertänze Op. 6 

Durée totale : 67'22

+ Hyo Joo Lee

Née en 1985 en Corée du Sud, la pianiste Hyo Joo Lee commence ses études dès l’âge de six ans dans les classes de Mi-Kyung Kim et de Jin-Woo Chung à l’École des Arts Ye Won de Séoul, avant de suivre à Paris les cours de Jacques Rouvier, Theodor Paraskivesko et Itamar Golan au Conservatoire National Supérieur de Musique. Elle décroche en outre un diplôme supérieur de concertiste dans la classe de Françoise Thinat à l’École Normale. Hyo Joo Lee étudie actuellement avec Mi-Kyung Kim à la Hochschule für Musik Theater und Medien de Hanovre.

Deuxième prix, prix du public et prix “Coup de Cœur Breguet” lors du 65e Concours International de Musique de Genève, Hyo Joo Lee entame sa carrière à treize ans en remportant le Concours de Cincinnati (1998), puis est lauréate de plusieurs compétitions internationales (Concours Chopin de Moscou et du Japon, Concours Piano Campus, Concours international de piano d’Épinal). Hyo Joo Lee se produit avec de nombreux orchestres européens et coréens et donne des récitals dans le monde entier. 

+ Musikkollegium Winterthur

Fondé en 1629, le Musikkollegium Winterthur est une des plus anciennes institutions musicales européennes. L’orchestre donne environ septante concerts par an, dont une quarantaine à Winterthur. Il est de plus en plus souvent l’invité de grandes saisons musicales dans d’autres villes suisses et à l’étranger. Douglas Boyd a pris les fonctions de chef principal en 2009.
L’orchestre s’enorgueillit de collaborations régulières avec de grands solistes et chefs de renom dont András Schiff, Fazil Say, Maurice Steger, Daniel Hope, Thomas Zehetmair, Reinhard Goebel, Heinz Holliger et Michael Sanderling.

Au fil des dernières années, le Musikkollegium Winterthur s’est fait remarquer par ses actions pionnières en direction du jeune public. Une programmation variée, de nombreux projets de livres, CD et DVD, ainsi qu’un documentaire filmé témoignent de son engagement artistique. 

+ Douglas Boyd

Douglas Boyd occupe les fonctions de directeur musical de la Camerata de Manchester, de chef principal du Musikkollegium de Winterthur et de premier chef invité de l’Orchestre Symphonique du Colorado et du Sinfonia de Londres.
Né à Glasgow, il a étudié avec Janet Craxton à l’Académie Royale de Musique de Londres puis avec Maurice Bourgue à Paris. Membre fondateur et hautbois solo de l’Orchestre de Chambre d’Europe jusqu’en 2002, il dirige encore régulièrement cet ensemble.

Douglas Boyd s’est produit à la tête d’orchestres prestigieux dans le monde entier, parmi lesquels l’Orchestre Royal d’Écosse, les orchestres symphoniques de la BBC, de Birmingham, de Sydney et de Melbourne, l’orchestre du Gürzenich de Cologne, ceux de la Tonhalle de Zürich et du Festival de Budapest et l’Orchestre de Chambre de Suède. Il est convié à Melbourne en 2011 pour une production importante. Il a par ailleurs fait ses débuts au Japon avec l’Orchestre Symphonique de Nagoya qui l’a déjà réinvité. Douglas Boyd s’intéresse également à l’opéra. Ainsi, il dirigeait la Flûte Enchantée pour la “Glyndebourne Opera on Tour” en 2008, Fidelio en 2009 puis les Noces de Figaro en 2010 au Garsington Opera, qui lui valurent le prix de la critique musicale. Il a récemment fait ses débuts à l’opéra de Zurich et est invité en 2013 par l’Opera North (Leeds).

Durant la saison 2010/2011, Douglas Boyd dirige les orchestres symphoniques du Colorado et de Bournemouth, l’orchestre de la BBC du Pays de Galles et l’Ensemble Orchestral de Paris. 

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté...